Frida et la photo

Dans Frida Kahlo , “ses photos” aux Ă©ditions AndrĂ© frère, on comprend, via la personnalitĂ© de son père mais aussi son utilisation personnelle des photos qu’elle annotait…

Frida Kahlo aurait, indubitablement, Ă©tĂ© la reine d’instagram … Ă  ses heures perdues!

This image has an empty alt attribute; its file name is IMG_20210225_103136_555-600x600.jpg

Frida, Guillermo et la photo

Une ami m’a offert ce livre “Frida Kahlo, ses photos” qui contient essentiellement des photos retrouvĂ©es dans une armoire de la maison familiale de l’artiste. Le peu de texte qu’on y trouve permet  se rendre compte de l’importance de la photographie dans la vie et l oeuvre de Frida Kahlo et de l’influence de la passion paternelle pour la photographie.

Frida Kahlo s’intĂ©resse très jeune Ă  l’art, en particulier Ă  la photographie, sous l’influence de son père. L’artiste passe Ă©normĂ©ment de temps avec lui dans sa chambre noire, afin de retoucher des plaques et des photographies. Guillermo Kahlo prend Ă©galement un grand nombre de clichĂ©s de sa fille, de l’enfance Ă  l’âge adulte. Il rĂ©alise par ailleurs plusieurs autoportraits, qui ne sont pas sans rappeler ceux peints par Frida Kahlo.

Elle gardait des photos d’amis et de connaissances pour conjurer la solitude et pratiquait l’Ă©change de portraits d’amis ou de personnes admirĂ©es. Elles les annotait, les coloriait, les dĂ©coupait, les embrassait (marque de rouge Ă  lèvre). Parfois elle dĂ©coupait mĂŞme les tĂŞtes des photographiĂ©s dont l’identitĂ©s de certain n’a jamais Ă©tĂ© Ă©tablie.

En dĂ©couvrant, dans ce livre, une des origines de sont rapport au portrait et Ă  l objet papier qu’est l’image photographique, je me suis dit qu’aujourd’hui, Frida aurait Ă©tĂ© une  une virtuose absolue de photoshop!

Frida sut très tĂ´t exploiter la puissance artistique  de l’image “devant ou derriere l’appareil, elle se cree une personnalitĂ© nette et forte”

Frida dira: (P 21) : “Quand mon père me prit en photo après mon accident,  Je savais que le champs de bataille de la souffrance se reflĂ©tait dans mes yeux, des lors je rĂ©solus de regarder droit dans l objectif, sans ciller, sans sourire, dĂ©cidĂ©e Ă  monter que je serai une bonne lutteuse jusque au bout”

Son père prenait professionnellement des clichĂ©s industriels avait la passion de l’autoportrait. Ses photos Ă©taient personnelle. Il ne les publia et ne les exposa pas. Il a beaucoup utilisĂ© la photographie pour communiquer avec sa famille. Au fil des annĂ©es il Ă©tablit une communication plus visuelle que verbale, intense et mĂ©lancolique :“de temps en temps rappelez vous de l affection que votre père a toujours eu pour vous”.

Frida variation

Mon emploi du temps (petite rĂ©volution organisationnelle qui fait du bien 🙂 ) de rentrĂ© est serrĂ©, tellement serrĂ© que je n’arrive pas Ă  m’y conformer complètement. Pour autant, il remplit bien son rĂ´le de maitre des horloges bienveillant- Bravo Ă  lui!

A mon petit dĂ©sarroi, il ne reste plus de temps pour les Fridas … pour le moment.

Frida muse universelle

Colories ta Frida

Prints available 10/15 and 24/30 cm print 30/40 cm – 200 gram Nautilus recycled paper – professional digital print

© all images are copyright of Isabelle Stolar

Chacun sa Frida

Prints available 23/23 and 35/35 cm – 200 gram Nautilus recycled paper – professional digital print

Prints available 30/40 cm print 40/60 cm – 200% gram Nautilus recycled paper – professional digital print